Déclencher l'appareil au hasard ou de manière réfléchie sera toujours pour moi une quête perpétuelle du moi au travers des autres.
Jusqu'ici il y avait des inconnus, rencontres fugaces pour la plupart, sans lendemain, des inconnus à qui j'ai volé des gestes, des expressions, des sourires, des regards.

Il y a eux et il y a moi.
Rien ne me distingue d'eux, tout les distingue de moi mais c'est grâce à eux que je suis.

Eux sont des rencontres, des copains, des amis, des amours, des frères, des soeurs, compagnon de route, compagnons d'infortune sur lesquels mon troisième oeil s'est un jour attardé, sur lesquels j'ai pointé ma boite à images, comme pour mieux les approcher, retenir ces instants de nos vies partégées, retenir l'intensité si fragile d'une émotion commune.

"d'eux" est une série de portraits sous forme de 2.

http://catherine-merdy.fr/files/gimgs/12_odile.jpg
http://catherine-merdy.fr/files/gimgs/12_daniel.jpg
http://catherine-merdy.fr/files/gimgs/12_jorge.jpg
http://catherine-merdy.fr/files/gimgs/12_carole.jpg
http://catherine-merdy.fr/files/gimgs/12_lena.jpg